Les biodéchets mixtes générés tout au long de la chaîne de valeur agroalimentaire constituent une ressource abondante, riche en composés précieux, tels que les polysaccharides ou les constituants polyphénoliques. Pourtant, son potentiel en tant que source de composants recyclés est inexploité : 75 % des biodéchets produits (environ 85 millions d’euros par an) sont mis en décharge ou incinérés, ce qui représente 3 % des émissions totales de gaz à effet de serre de l’Union européenne.

La valorisation des biodéchets mixtes provenant du secteur agroalimentaire est entravée par :

1) les défis technologiques liés à l’élimination des impuretés (par exemple, les plastiques, les cartons ou les métaux) qui réduiraient la qualité du processus,

2) les défis logistiques liés à la collecte de matières premières saisonnières et géographiquement dispersées qui réduisent le rapport coût-bénéfice de la valorisation.

MixMatters propose un système innovant qui sépare et valorise efficacement trois types de flux de biodéchets mixtes contenant des impuretés provenant de l’industrie agroalimentaire (marchés de gros, serres, industrie alimentaire et des boissons) et obtient six produits à haute valeur ajoutée (ingrédients en poudre, concentrés de sucre, protéines recombinantes, fibres vertes, composés bioactifs, monomères de plastique).

Le système MixMatters est modulaire et polyvalent – capable de traiter une gamme de flux de biodéchets mélangés (garantissant l’approvisionnement en matières premières). L’étape de séparation est automatisée, intégrant la robotique avancée et l’intelligence artificielle. Il est également conteneurisé, ce qui permet de séparer les biodéchets sur les sites de production de déchets afin d’éviter un transport inefficace de l’eau et la détérioration des flux.

Le fonctionnement du système est optimisé grâce à une aide à la décision, tandis que la transparence et la traçabilité sont assurées par un passeport numérique du produit. Dans le cadre du projet, le système fera l’objet d’une démonstration pendant 15 mois sur trois sites de production de déchets, ainsi que d’une validation des résultats auprès de six industries biosourcées et d’une participation active des acteurs de la chaîne de valeur (réseaux de partenaires + 2 280 membres), afin d’assurer le déploiement des résultats.

MixMatters contribuera à atteindre les objectifs de séparation de la directive-cadre sur les déchets (6 240 t/an séparées par un système à l’échelle industrielle).

Plus d’infos sur la page Linkedin : ICI